Rejoignez nous sur Youtube L'Aéroport de Lille sur Facebook Follow us on Twitter ! Version Française
Aéroport de Lille on Facebook
Pour préparer votre voyage, l'aéroport de Lille vous informe :
ANIMAUX
ARTICLES PROHIBES
BAGAGES
BEBES
DEVISES
DOUANES
DROITS DU PASSAGER
ENFANTS non accompagnés
ENREGISTREMENT

FORMALITES DE POLICES
FUMEURS
OBJETS PERDUS/TROUVES
RETARDS
SCHENGEN
SURETE
TÉLÉPHONE
TRANSPORTEURS AERIENS AUTORISES
VACCINS
VENTES HORS TAXES

Animaux
Animaux domestiques

Les animaux domestiques sont dans la plupart des cas acceptés à bord des avions, soit en cabine soit en soute, sauf refus pour raisons valables (nombre d'animaux déjà admis, état de santé, législation relative aux animaux dangereux, réglementation du pays de destination, etc.).. S'ils pèsent 5 kilos au maximum, votre petit chien ou votre chat sont en principe acceptés en cabine dans leur habitacle, qui ne devra toutefois pas dépasser un certain volume (le total des trois dimensions ne doit pas excéder 115 cm). Il est indispensable d'avertir la compagnie dès la réservation qu'ils vous accompagneront, car, en cabine, on ne tolère en général pas plus de deux animaux domestiques par vol.

Les animaux familiers de plus de 5 kilos devront obligatoirement, hors cas exceptionnels, voyager en soute (ventilée, chauffée et pressurisée

Si vous ne disposez pas d'une cage aux normes réglementaires, des caisses spéciales de différentes dimensions, selon le poids et la taille de l'animal, sont vendues dans la plupart des aéroports internationaux (à titre indicatif : dimensions allant de 69 x 51 x 49 cm à 122 x 82 x 89 cm et prix variant de 40 à 145 € hors taxes).

Les animaux supportent bien, en général, le voyage en soute climatisée. Si le vôtre est particulièrement craintif, nerveux ou sensible au mal des transports, consultez votre vétérinaire avant le voyage. Au besoin, il lui prescrira un calmant.

Renseignez-vous dès la réservation car des restrictions existent selon les compagnies et la destination.

Animaux sauvages
Le transport des animaux sauvages ou de certaines espèces protégées est soumis à des conditions et restrictions spécifiques. Renseignez-vous soit auprès de votre compagnie soit au Ministère de l'Agriculture, du Budget (Douanes) ou de l'Environnement.
Pensez enfin à vous présenter au moins une demi-heure avant l'heure limite d'enregistrement pour accomplir les formalités requises pour votre chien, chat ou autre compagnon et sachez que seuls les animaux qui vont voyager sont admis dans les aéroports.
ARTICLES PROHIBES EN CABINES

Avant d'embarquer, les services de sûreté des aéroports ont pour consigne de vérifier que vous n'emportez aucun article prohibé à bord de l'avion. Pour cela, vous devez passer sous un portique détecteur de métaux, et vos bagages à main passent dans un appareil à Rayons X, et peuvent ensuite être ouverts pour une inspection visuelle.

Voici quelques conseils pour gagner du temps lors de ces vérifications :

  • N'emportez en cabine que le nécessaire pour le vol. Voyagez léger !
  • Si vous avez un doute sur un objet coupant, contondant, etc. placez le dans vos bagages de soute.

A titre indicatif, voici ci-après une liste d'objets prohibés.

Sont interdits au transport :
  • bouteilles de gaz, réchauds de camping gaz
  • récipients sous pression, aérosols (sauf parfums, produits de toilette, médicaments)
  • produits corrosifs, oxydants, irritants, toxiques, acides, batterie humide, peintures, etc.
  • explosifs (munitions, pétards, feux d'artifice, fusées, etc.)
  • produits inflammables (fuel, essence, etc.)
  • matières radioactives
  • matières magnétiques
Sont interdits en cabine ( mais sont acceptés en soute) :
  • armes à feu
  • couteaux, ciseaux, cutters, rasoirs, etc. (dont la lame est supérieure ou égale à 6 cm)
  • bombes anti-agression
  • bombes aérosols (parfums, produits de toilette, médicaments) de contenance supérieure à 100 ml
  • armes pointues, à bord tranchant, armes contondantes, métalliques ou non, telles que matraques, cannes alourdies ou garnies de pointes
  • tout objet pouvant être utilisé comme arme offensive, tel que piolet, bâton d'alpiniste, etc.
  • tout jouet ou objet imitant l'un des quelconques articles ci-dessus ou de nature à susciter des craintes majeures
Sont autorisés en cabine avec restriction ou interdiction d'usage :

usage interdit pendant le roulage, le décollage et l'atterrissage :

  • ordinateur portable
  • caméscope
  • rasoir électrique
  • radio, TV, baladeur

usage interdit pendant tout le vol :

  • téléphone cellulaire, radio CB, talkies-walkies
  • télécommande
Dans le doute, consultez votre compagnie aérienne avant de préparer vos bagages.
Bagages

N'acceptez jamais de vous charger de bagages ou de colis d'une autre personne.
Ne laissez pas vos bagages sans surveillance dans l'enceinte de l'aérogare. La réglementation gouvernementale en France et dans de nombreux autres pays implique la destruction immédiate de tout bagage abandonné.
Concernant la réglementation sur le contenu autorisé de vos bagages, consulter "articles prohibés en cabines".

monpopup
Bagages de cabine

Vous pouvez emporter gratuitement en cabinesous votre propre responsabilité pendant tout le voyage, un unique bagage dont le total des trois dimensions (largeur, longueur, profondeur) ne dépasse pas 115 centimètres (par exemple 40 +55 +20 cm, roues et poignées incluses) et dont le poids ne devra pas excéder 10 kilos en règle générale. En cas de dépassement, la compagnie est en droit de placer le ou les bagage(s) excédentaire(s) en soute.

Sont en principe acceptés en cabine sans surtaxe (à titre d'exemple):

  • Un sac à main (à l'exclusion d'un fourre-tout).
  • Un porte document ou un ordinateur portable n'excédant pas 15 cm d'épaisseur.
  • Un parapluie ou une canne (non garnis d'une pointe).
  • Un appareil photo, une paire de jumelles, une caméra ou un caméscope.
  • De la lecture en quantité raisonnable.
  • La nourriture des bébés pour le vol.
  • Un couffin, une poussette pliante ou un siège auto homologué pour bébé.
  • Une paire de béquilles, un appareil orthopédique.
  • Un chien de passager malvoyant ou malentendant, s'il est admis en cabine (muselé).

Faites attention à ne placer dans vos bagages à main aucun objet considéré comme dangereux, dont le transport en cabine est prohibé : armes, même une arme de collection ou un jouet, matraques, outils, couteaux (y compris canifs), ciseaux, limes à ongles métalliques, rasoirs à lame, bombe paralysante, etc. Ils seraient inévitablement détectés par les rayons X lors du contrôle de sûreté qui a lieu avant l'accès en zone d'embarquement, et confisqués voire détruits (Voir également rubrique articles prohibés en cabines). Sont en revanche tolérés dans les bagages à main une bombe de laque, un parfum en aérosol ou des médicaments à base

Bagages de soute

Hormis votre bagage à main que vous pouvez conserver avec vous en cabine (Voir bagages de cabine), vos bagages voyageront dans les soutes de l'avion.

Bien entendu, seuls les bagages classiques seront acceptés comme bagages enregistrés, les objets volumineux ou encombrants (téléviseurs, gros appareils ménagers, mais aussi planches à voile excédant une certaine dimension, etc.) étant obligatoirement expédiés en fret.

En ce qui concerne le transport en soute de certains autres bagages particuliers, tels que vélos, skis, sacs de golf, instruments de musique,... consultez au préalable la compagnie à bord de laquelle vous envisagez de voyager.

Vos bagages enregistrés sont transportés gratuitement en soute jusqu'à une certaine limite de poids (ou de nombre) appelée "franchise", variable selon la destination et le type de billet détenu. Au-delà, il vous faudra acquitter une taxe par kilo ou bagage supplémentaire (Excédent).

Les compagnies aériennes recommandent, par précaution, de ceinturer les bagages d'une courroie. Afin d'éviter tout risque de détérioration ou de spoliation de vos bagages enregistrés, au cours de leur acheminement aérien.

Par ailleurs, vous devez attacher à vos bagages une étiquette d'identification (gracieusement fournie par la compagnie ou par votre voyagiste) portant l'indication de vos nom, adresse et téléphone. Il est, en outre, fortement conseillé de coller une autre étiquette indiquant vos coordonnées à l'intérieur de vos bagages, et de les fermer à clef. Pensez aussi à retirer les étiquettes d'enregistrement apposées lors de vos précédents voyages, ceci afin d'éviter toute erreur d'orientation dans leur acheminement.

Ne placez pas dans vos bagages de soute vos médicaments, des denrées périssables, des objets fragiles ou de valeur (bijoux, chèques, devises, appareils photo, etc.), des dossiers d'affaires ou des papiers importants, vos clés, ainsi que vos films ou pellicules photographiques (en raison des risques de dégradation de leur qualité, susceptibles d'être occasionnés par les matériels de contrôle des bagages de soute) car, en cas de vol, de perte ou de détérioration de ceux-ci, vous ne pourriez prétendre à indemnisation. Conservez-les avec vous en cabine.

Pour des motifs de sécurité et de sûreté, les règlements nationaux et internationaux du transport aérien interdisent de placer des objets dangereux dans les bagages de soute. Il s'agit de tous les articles explosifs, inflammables (briquets, allumettes), corrosifs, oxydants, irritants, toxiques, radioactifs, magnétiques, le chlore, la peinture et les gaz comprimés (par exemple un butane de camping).

Par souci impérieux de sécurité, n'acceptez jamais de vous charger de bagages ou de colis d'une autre personne.

Bagages perdus

Adressez-vous à la compagnie aérienne ou au service " litiges bagages " de l'assistant aéroportuaire AVIAPARTNER au 03.20.49.68.32

En cas de perte de vos bagages enregistrés, la responsabilité de votre transporteur est susceptible d'être engagée en vertu des réglementations nationale et internationale.

L'indemnisation à laquelle vous pourrez prétendre est cependant légalement limitée à un certain plafond (sauf faute inexcusable du transporteur, dont la preuve est à la charge du passager lésé). Ce plafond légal de réparation est calculé en fonction du poids de vos bagages (ou forfaitairement fixé par passager aux Etats-Unis, sauf déclaration spéciale d'intérêt faite au préalable lors de l'enregistrement des bagages).

Pour percevoir ce dédommagement, adressez au plus tôt une demande écrite à votre transporteur. Sachez que l'action en responsabilité n'est plus recevable passé un délai de deux ans.

Il est impératif, après avoir constaté leur disparition dès votre arrivée en zone de livraison, de signaler immédiatement la perte de vos bagages au service «Bagages» de votre transporteur ou, à défaut, de l'aéroport. On vous fera remplir l'imprimé spécial qui permettra d'entreprendre des recherches au plus tôt et servira, de surcroît, de justificatif à l'appui de votre réclamation.

Si vos bagages ont entre-temps été retrouvés, l'indemnité à laquelle vous pouvez prétendre sera versée non plus au titre de la perte mais du retard de vos bagages. En ce cas, vous devrez adresser votre demande d'indemnisation au plus tard 21 jours à compter de celui où vos bagages vous seront remis.

Bagages (franchise)

La franchise est le poids ou le nombre de bagages enregistrés, placés en soute, que vous pouvez emporter sans avoir à régler de supplément par rapport au prix du billet. Elle varie selon les compagnies.

Sur les vols réguliers, en métropole ainsi qu'en Europe, elle est en général de 20 ou 23 kg tous tarifs confondus en classe économique (30 kg ou plus en première classe ou pour certains abonnés).

Sur les vols "vacances", la franchise est en général de 15 kg sur les liaisons court/moyen-courriers et de 20 à 25 kilos sur les plus longues distances en classe «touriste» (en cas de configuration à deux classes).

· Outre le poids (ou le nombre) de bagages autorisé en franchise, certaines compagnies transporteront parfois sans supplément, en soute, divers équipements (bicyclette d'enfant, skis, fauteuils roulants pour les passagers handicapés, etc.). Interrogez votre compagnie avant le départ.

· Un bébé voyageant gratuitement ou avec 90 % de réduction ouvre désormais droit à une franchise de 10 kilos sur les lignes des transporteurs réguliers (petite valise n'excédant pas ce poids et dont l'addition des trois dimensions ne dépasse pas 115 cm plus une poussette pliante pour les vols réguliers de/vers le Canada ou les Etats- Unis). Toutefois, en pratique, la plupart des transporteurs acceptent une poussette pliable ou un couffin sans surtaxe.

· Evitez de trop dépasser cette franchise car le supplément pour excédent de bagages est onéreux, surtout sur les vols transatlantiques et/ou internationaux (Reportez-vous à la rubrique Excédent).

Excédent (de Bagages)

Si le poids ou le nombre de vos bagages dépasse la franchise autorisée (Voir rubrique Franchise), vous aurez à payer un supplément pour excédent de bagages dont le montant varie en fonction de la destination de votre vol.

Prenez garde : on arrive vite à un accroissement significatif du prix du voyage.

En France métropolitaine, cette surtaxe ne s'élève en règle générale qu'à 1,52 € par kilo (et à 1,20 € sur les liaisons entre Marseille ou Nice et la Corse). Attention, certains transporteurs pratiquent un tarif plus élevé (se renseigner).

Sur les vols internationaux, le montant du supplément pour excédent est calculé, par kilo, sur la base d'un pourcentage du plein tarif aller simple adulte en classe économique qui s'élève en règle générale à 1,4% par kilo en Europe, et en principe à 1,5 % dans le reste du monde.

Si votre excédent est trop important, il est possible d'opter pour la solution, parfois moins onéreuse, du transport en fret, soit en régime normal, soit sous le régime des bagages non accompagnés Certaines compagnies peuvent toutefois vous proposer un tarif forfaitaire pour l'excédent de bagages, ou des tarifs spéciaux pour certains équipements comme le matériel de golf, les skis de neige, les planches de surf ou autre, etc. Quant au transport des animaux domestiques, il donne lieu à perception d'une taxation spéciale calculée sur la base soit d'un forfait, soit du tarif applicable pour l'excédent de bagages (Voir rubrique Animaux).

Votre interlocuteur à la réservation ou lors de l'achat du billet (agence de voyages, comptoir compagnie aérienne), a toute compétence pour vous renseigner sur votre cas précis.

BEBES
Bébés de moins de deux ans

Les bébés n'occupant pas de sièges voyagent soit gratuitement (en Métropole sur la plupart des lignes régulières des compagnies françaises), soit pour 10 % seulement du prix du billet dans tous les autres cas. Par ailleurs, des réductions, qui peuvent atteindre plus de 50 %, sont offertes en faveur des enfants de 2 à 12 ans sur les lignes régulières ou sur certaines destinations Renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne.

monpopup
DEVISES
Informations & modalités

Le montant des devises que vous transportez n'est pas limité par la législation française.Cependant, que vous soyez résident français ou non, vous devez déclarer à la douane française les sommes, titres ou valeurs transportés dont le montant est égal ou supérieur à 7620 euros et cela à l'entrée comme à la sortie du territoire.

Pour connaître les modalités d'application de cette obligation déclarative, adressez-vous à un service de renseignements des douanes.

Informez-vous par ailleurs, auprès du Consulat ou de l'Office du Tourisme du pays où vous vous rendez, sur la réglementation en la matière : certains pays n'admettent qu'un montant limité d'euros, ou ne les admettent pas du tout.

DOUANES
Douanes

Au sein de l'Union européenne (UE), vous pouvez acheter, pour vos besoins personnels, des biens dans un autre Etat membre sans limitation de quantités ou de valeurs et sans formalité aux frontières intracommunautaires. Toutefois, certains produits particulièrement sensibles restent soumis à des dispositions spécifiques - Voir ci-après "Formalités particulières".

En France, l'entrée ou la sortie de sommes, titres ou valeurs de plus de 7 600 € doit en outre faire l'objet d'une déclaration auprès des douanes (Reportez-vous à la rubrique Devises).

En revanche, les formalités fiscales et douanières subsistent au passage des frontières avec les pays tiers (non membres de l'UE).

Ainsi, lors de votre retour dans un pays de l'UE, vous devez déclarer au bureau de douanes les marchandises transportées et acquitter les droits et taxes correspondants.

Toutefois, vous pouvez bénéficier de franchises (vous n'avez alors à payer ni droits, ni taxes) sur certaines marchandises (achats ou cadeaux).

Lesquelles et dans quelles quantités?

Par exemple, les tabacs et boissons alcoolisées. Si vous avez plus de 17 ans (en deçà de cet âge, aucune franchise n'est admise sur les tabacs et alcools), sont admis en franchise 200 cigarettes, ou 100 cigarillos, ou 50 cigares, ou 250 g de tabac à fumer. En matière de boissons alcoolisées, vous n'acquitterez pas de droits et taxes si vous avez 2 litres de vin et soit 1 litre de boisson titrant plus de 22°, soit 2 litres titrant moins de 22°. Une possibilité d'assortiment proportionnel est admise au sein d'une même catégorie pour ces deux marchandises (par exemple, pour les tabacs : 100 cigarettes complétées de 50 cigarillos).

  • Sont aussi admis en franchise : 50 g de parfum, 1/4 de litre d'eau de toilette, 500g de café ou 200g d'extraits et essences de café, ainsi que 100 g de thé ou 40 g d'extraits et essences.
  • Les médicaments que vous transportez, le cas échéant, doivent correspondre à vos besoins personnels.
  • Enfin, les autres marchandises que vous rapportez d'un pays tiers sont exemptes de droits et taxes si leur valeur n'excède pas 175 € ( 90 € pour les voyageurs de moins de 15 ans). Ces sommes ne sont pas cumulables par différentes personnes pour un même objet. Ainsi, un groupe ou une famille de 4 personnes ne peut pas demander à bénéficier de la franchise pour un appareil d'une valeur de 700 € (175 € x 4).

Vous devez déclarer tout objet d'une valeur supérieure à la franchise et acquitter les droits et taxes correspondants sur la valeur totale, sans aucun abattement.

Les affaires personnelles (y compris les bicyclettes, engins et articles de sport) en cours d'utilisation que vous avez emportées avec vous sont admises sans formalités, qu'elles soient contenues ou non dans les bagages, à condition qu'elles ne traduisent, par leur nature et leur nombre, aucune préoccupation d'ordre commercial.

Cependant, pour éviter tout désagrément au retour lorsque vous transportez avec vous certains objets usuels tels que caméras, appareils photo, magnétophones, postes radio, ainsi que vos bijoux personnels, munissez-vous de documents justificatifs : factures d'achat, quittances douanières, ou demandez avant de partir une carte de libre circulation délivrée sur demande par les services douaniers.

Formalités particulières

Certaines marchandises sont soumises, à l'entrée ou à la sortie de l'Union européenne, mais aussi du territoire français, à des dispositions spécifiques. Leur entrée ou leur sortie est, en outre, interdite dans certains cas.

Il s'agit notamment des armes et munitions, des biens culturels, des espèces de la faune et de la flore sauvages protégées et des produits qui en sont issus (Convention de Washington), des animaux vivants et produits animaux, des végétaux et produits végétaux, des médicaments et produits médicaux (sauf ceux correspondant aux besoins personnels du voyageur) ainsi que des vins, boissons alcoolisées, tabacs et autres produits soumis aux règles des contributions indirectes et au paiement de taxes (sauf si les quantités détenues laissent présumer leur caractère non commercial). Renseignez-vous au préalable auprès d'un service des douanes pour éviter toute difficulté (Voir adresses).

Contrefaçons

Il convient en outre de rappeler que l'importation en France, l'exportation ou la simple détention de tout objet de contrefaçon, même destiné à votre usage personnel, est prohibée par la législation française.

Aussi, ne cédez pas à la tentation d'acquérir un produit contrefaisant une marque, notamment lors d'un séjour à l'étranger, vous vous exposeriez à de lourdes sanctions : confiscation de la marchandise, amendes douanières, poursuites judiciaires, etc.

Précaution importante

Lors de votre retour en France comme à votre départ, n'acceptez jamais un colis d'un inconnu. Ce paquet peut en effet contenir des stupéfiants ou des explosifs.

Pour les formalités douanières à observer à l'entrée et la sortie d'un Etat non membre de l'UE, contactez également un centre de renseignements des douanes (Voir adresses en Annexe) ou renseignez-vous auprès des services consulaires ou diplomatiques du pays de destination (la plupart des Etats disposent d'une représentation en France).

DROITS DU PASSAGERS

Retrouvez l'intégralité des textes régissant les droits du passager sur www.developpement-durable.gouv.fr/Que-faire-en-cas-de-retard-refus-d.html

  1. Convention de Montréal : convention internationale vise à moderniser le régime juridique régissant la responsabilité civile des transporteurs aériens en cas de dommages causés aux passagers, à leurs bagages et aux marchandises à l'occasion d'un transport aérien international.
  2. Règlement (CE)No261/2004 du parlement européen établissant de nouvelles règles communes en matière d'indemnisation et d'assistance en cas de refus d'embarquement, d'annulation ou de retard important d'un vol.
  3. Charte européenne des droits en faveur des passagers du transport aérien.

Tél. : 0 800 67 89 10 11
E-mail : mail@europe-direct.cec.eu.int
Internet : www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/surresa_regl_F.pdf

Enfants non accompagnés - UM
A partir de quatre ans

A partir de quatre ans (ou de cinq ans sur certaines compagnies dont Air France pour les vols autres que métropole et DOM) jusqu'à la veille de leurs douze ans, les enfants peuvent voyager seuls, en qualité de passagers UM (pour "unaccompanied minor"), s'ils ne souffrent d'aucun handicap physique ou mental. Attention ! Certaines compagnies facturent désormais le coût de ce service.

Les passagers UM doivent être présents à l'enregistrement au plus tard trente minutes (vols intérieurs) ou une heure (vols internationaux ou transatlantiques) avant l'heure limite d'enregistrement sur le vol concerné (voir rubrique enregistrement).

  • L'enfant non accompagné est assisté par le personnel de la compagnie, qui le prendra en charge et l'accompagnera lors de l'embarquement puis à la sortie de l'avion.
    A l'aéroport de départ, lors des formalités d'enregistrement de l'enfant, il vous sera remis une pochette spéciale UM, qu'il devra conserver pendant la durée de son voyage. Elle contiendra son billet d'avion, ses papiers d'identité, l'autorisation parentale, ainsi qu'une fiche d'identification à compléter par vos soins comportant notamment le nom et l'adresse de la personne chargée de le réceptionner à l'aéroport d'arrivée.
    Pour éviter toute difficulté, il est impératif que la personne dont l'identité a été indiquée à la compagnie soit présente à l'arrivée de l'enfant et qu'elle soit en outre munie d'un document justifiant de son identité.
  • Pendant le voyage, une surveillance sera assurée par le personnel navigant commercial.

Si votre enfant doit effectuer une correspondance pour emprunter un appareil de la même compagnie, il reste sous la surveillance de celle-ci. S'il doit, en revanche, faire une correspondance pour un vol sur une autre compagnie, il vous sera demandé de signer une décharge de responsabilité pour la suite de son parcours, selon les recommandations internationales.

Les enfants de moins de quatre ans ou de moins de cinq ans (selon les compagnies et les destinations)

Ils doivent obligatoirement être accompagnés d'un passager valide de dix-huit ans révolus (ou moins s'il s'agit de la personne titulaire de l'autorité parentale), ou d'une hôtesse de la compagnie (la tarification spéciale pratiquée pour cette prestation vous sera indiquée sur demande).

Les enfants de plus de douze ans

Voyageant seuls, la compagnie n'assume pas leur garde juridique.

Elle s'efforcera néanmoins, en cas de difficulté, de leur porter assistance dans la mesure de ses possibilités.

Sur le territoire national métropolitain, en raison du renforcement des mesures de sécurité et de sûreté dans le transport aérien, il est recommandé que les mineurs voyageant seuls soient en possession d'un document attestant leur identité et comportant une photographie. S'ils voyagent accompagnés par l'un de leurs parents, la présentation soit du passeport de ce dernier sur lequel ils figurent, soit, à défaut, du livret de famille (sous réserve dans ce cas que le parent les accompagnant dispose lui-même d'un document attestant de son identité) est suffisante.

Outre la détention de la pièce d'identité exigée selon le pays de destination, tout mineur voyageant seul ou en compagnie d'une personne non titulaire de l'autorité parentale sur une ligne internationale ou long courrier à destination des TOM doit être muni d'une autorisation de sortie du territoire (délivrée par la mairie du domicile) s'il n'a pas de passeport individuel valide.

Un enfant de moins de quinze ans voyageant avec ses parents peut figurer sur le passeport de l'un ou l'autre de ses parents. Mais attention, l'enfant n'est pas automatiquement bénéficiaire du visa délivré au titulaire du passeport. Il faut y songer en faisant la demande de visa aux services (ambassade ou consulat) du pays de destination.

L'enfant ayant atteint l'âge de quinze ans doit obligatoirement disposer d'un passeport individuel pour se rendre à l'étranger, qu'il voyage seul, accompagné de ses parents ou en compagnie d'une tierce personne.

Un enfant de nationalité étrangère

Un enfant ayant le statut de résident en France, qui circule sur le territoire des Etats de l'Union européenne pour lesquels la Convention de Schengen est entrée en vigueur (France, Allemagne, Autriche, pays du Bénélux, Danemark, Espagne, Italie, Finlande, Grèce, Portugal et Suède) doit être titulaire, outre du passeport, soit d'un document de circulation pour étranger mineur (DCEM), soit d'un titre d'identité républicain (s'il est né en France), soit d'un visa de retour apposé sur le passeport. Se renseigner auprès des services préfectoraux.

ENREGISTREMENT

L'enregistrement est l'opération par laquelle, sur présentation de votre billet d'avion (coupons de vol pour les billets classiques ou reçu itinéraire pour les billets électroniques) au comptoir d'enregistrement dans l'aérogare, le personnel de celle-ci validera votre passage et constatera le dépôt de vos bagages de soute.

Le choix de votre place à bord de l'appareil (côté hublot ou allée centrale, siège fumeur ou non-fumeur) se fait en principe lors de l'enregistrement.

Même si vous voyagez sans bagages, vous devez vous faire enregistrer avant de vous présenter à l'embarquement.

Des facilités d'enregistrement sont mises en place pour les passagers munis d'un seul bagage à main. Consultez votre transporteur si ces services vous intéressent.

  • L'heure limite d'enregistrement (HLE) est l'heure au-delà de laquelle l'embarquement du passager n'est plus garanti. Pour les vols intérieurs, et même si vous n'avez pas de bagages, l'heure limite d'enregistrement est désormais fixée à vingt-cinq minutes au minimum avant l'heure de départ du vol compte tenu des procédures liées au récent renforcement des mesures de sécurité et de sûreté du transport aérien. Pour les mêmes raisons, cette heure limite est portée à trente-cinq ou quarante-cinq minutes au moins pour les vols réguliers européens.
    Pour les vols internationaux votre transporteur peut vous demander de vous présenter au minimum une heure et jusqu'à trois heures avant le décollage de l'avion. Un délai de deux heures est fréquent pour les vols "Vacances" à destination du Bassin méditerranéen.
    L'heure limite d'enregistrement variant ainsi largement selon les compagnies et les destinations, prenez grand soin de vous conformer aux prescriptions de votre transporteur et aux indications portées sur votre billet ou faites-vous repréciser les délais d'enregistrement par votre agence.
  • Sur les lignes intérieures françaises, les enfants non accompagnés, les groupes, les passagers à mobilité réduite devront se présenter trente minutes supplémentaires au moins avant l'heure limite d'enregistrement. Ce délai est porté à une heure pour les vols internationaux.
    Si vous voyagez avec un animal, prévoyez également un délai supplémentaire supérieur d'au moins une demi-heure à celui requis pour les passagers seuls.
  • Une fois les formalités d'enregistrement accomplies, votre billet vous est rendu et une carte d'accès à bord (carte d'embarquement) vous est remise. Cette carte vous sera demandée pour franchir les contrôles de police et/ou de sûreté lors du passage en zone sous douane, pour embarquer dans l'avion, et si vous désirez faire des achats dans une boutique hors taxe.
  • Conservez bien le talon de votre coupon de vol (billet classique) ou de votre carte d'accès à bord (en cas de billet électronique), car votre bulletin de bagage y est collé. Les mentions qui y figurent seraient prises en considération pour tout incident éventuel qui surviendrait à vos bagages (perte ou avarie).
FORMALITES DE POLICES

Munissez-vous au minimum de votre carte d'identité ou de votre passeport. Certains pays demandent un visa.

Renseignez-vous bien avant votre départ auprès de votre agent de voyages, Préfecture, ou commissariat, concernant les formalités à accomplir pour certaines destinations hors frontières.

Au sein de l'Union européenne ou pour vous rendre dans un pays limitrophe comme la Suisse, il vous suffit de produire aux services de police de l'aéroport une carte nationale d'identité, ou un passeport valide

Pour vous rendre dans certains autres pays européens, tels que la Bulgarie, l'Islande, l'île de Malte, la Norvège, la Roumanie, etc., la présentation d'une carte d'identité en cours de validité est également suffisante.

Pour les voyages accomplis dans le cadre exclusif de forfaits touristiques, certains pays ayant signé des accords particuliers avec la France admettent la production d'une carte d'i-dentité valide pour l'entrée sur leur territoire (par exemple : Maroc, Sénégal, Turquie, Tunisie, ...).

Vers les autres destinations à l'étranger, il vous faut un passeport en cours de validité qui, parfois, devra même être valable encore au moins 3 mois (exemple : Brésil, Kenya, …) ou 6 mois après la date d'entrée dans le pays ou de votre retour de voyage (exemple : Chine, Egypte, Ile Maurice, Inde, Indonésie, Philippines, Thaïlande, Viêt-nam, ...).

  • Attention, pour de nombreux pays, vous devez, en outre, vous faire délivrer un visa, en vous adressant à l'ambassade ou au consulat du pays où vous vous rendez.
    Prenez en compte le délai d'obtention de ces documents, en particulier des visas, et pensez à en faire la demande un bon mois avant la date de votre départ. A noter que certaines agences de voyages proposent parfois d'accomplir les formalités de visa à votre place.
  • En outre, quelques pays (par exemple les Etats-Unis, Hong-Kong, Ile Maurice, Singapour, Les Seychelles,...) exigent la possession préalable du billet de retour ou de continuation, lequel devra être présenté aux autorités de police lors de l'entrée sur leur territoire.
  • Votre compagnie ou votre agent de voyages peuvent vous fournir toute information sur ces points, mais, hormis l'hypothèse de vente d'un forfait touristique, leur responsabilité n'est pas nécessairement engagée en cas d'omission.

Aussi, renseignez-vous avec soin auprès des services consulaires ou de l'ambassade de votre pays de destination.

FUMEURS

Les aérogares sont des espaces strictement "non fumeurs" à l'exception des emplacements expressément signalés "fumeurs".

Compte tenu de la réglementation nationale en vigueur, tous les vols domestiques de moins de 2 heures, sont "non fumeurs" à bord des compagnies françaises.

Ce même principe s'applique sur les vols de moins de 1h30 sur la plupart des compagnies et de plus en plus sur les vols intra-européens.

OBJETS PERDUS / TROUVES

Si vous pensez avoir perdu un objet à l'aéroport de Lille, merci d'adresser votre demande par email à comptoir.informations@lille.aeroport.fr dans les délais de conservation précisés au présent règlement
(CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE REGLEMENT)

RETARDS

Des vols peuvent être retardés pour diverses raisons : de mauvaises conditions météorologiques, un encombrement des couloirs aériens ou des aéroports, des incidents techniques ou encore des problèmes d'organisation propres à la compagnie concernée.

Aux termes des réglementations internationale et française en vigueur, «le transporteur est responsable du dommage résultant d'un retard dans le transport aérien de voyageurs, bagages ou marchandises». Il s'agit d'un principe général de responsabilité présumée en cas de préjudice occasionné par un retard horaire, dont le transporteur peut certes s'exonérer, mais à condition qu'il apporte bien la preuve qu'il a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter ce dommage, ou qu'il lui était impossible de les prendre.

Si, lors d'un voyage, vous subissez un préjudice résultant d'un retard important, n'hésitez pas à contacter votre compagnie, qui pourrait vous offrir une compensation dans la mesure où elle se considérerait responsable.

En tout état de cause, vous n'obtiendrez satisfaction que si vous avez subi un préjudice certain (dont la preuve est à votre charge). Le simple retard n'est en principe pas source de responsabilité. En outre, le retard que vous avez subi doit être anormal et ce critère s'apprécie au regard de la durée du vol (courte ou longue distance) ainsi que de la nature du vol (vol régulier ou «charter»).

Enfin, l'absence de vos bagages sur le tapis de livraison à l'arrivée du vol n'est pas systématiquement signe de perte. Un incident a pu causer un retard dans leur acheminement. Dans tous les cas, avisez-en aussitôt le représentant de votre transporteur sur l'aérogare ou le service bagages de l'aéroport, qui vous fera remplir un imprimé spécial destiné à faliciter les recherches.

SCHENGEN

La Convention de Schengen assure la libre circulation des personnes résidentes ou admises à pénétrer dans l'un des pays signataires : France, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Finlande, Grèce, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Suède.

Application au sein des aéroports

Dans nos aéroports, les circuits passagers ont été réaménagés de telle sorte qu'aucun contrôle systématique de police ne subsiste pour des vols en provenance ou à destination de ces pays ; des contrôles inopinés et aléatoires sont effectués par les services d'immigration et la Police de l'Air et des Frontières

SURETE

Soumettez-vous de bonne grâce aux contrôles de sûreté : il y va de votre propre intérêt ! Ces contrôles sont effectués avant l'arrivée en salle d'embarquement. Les bagages à mains doivent passer dans un appareil de contrôle radioscopique. Sur un écran, l'agent de sûreté visualise leur contenu. Vos bagages à main peuvent également faire l'objet d'une inspection visuelle ou d'une visite manuelle.

Si vous avez dans la poche un trousseau de clefs, ou tout autre objet métallique, et afin d'éviter de déclencher une alarme sonore lors du passage au travers du portique de détection, posez-le sur le tapis de l'appareil de contrôle radioscopique. En raison du renforcement des mesures de sûreté dans le transport aérien, vous devrez désormais également procédez de même pour tout objet (métallique ou non) que vous portez sur vous (montre, bracelet, collier, etc..) ainsi que pour vos vestes ou manteaux. Pour les petits objets, un panier est mis à votre disposition à cet effet. Ces objets ou vêtements vous seront rendus après votre passage sous le portique.

Il convient toutefois de rappeler qu'il est formellement proscrit de placer dans vos bagages à main tout objet contondant ou tranchant de type canifs, ciseaux, couteaux, cutters, armes ou objet pouvant s'apparenter à une arme, etc. Tout objet de ce type vous sera retiré lors des contrôles de sûreté et pourra être détruit sans que vous puissiez en obtenir dédommagement. Pour les articles dont le transport est interdit dans les bagages enregistrés en soute, reportez-vous à la rubrique Bagages.

Si vous portez un stimulateur cardiaque ou tout autre dispositif technique implanté (pompes à insuline voire même certains appareillages auditifs), informez-en l'agent de sûreté et ne passez pas sous le portique - mais vous ne serez pas pour autant dispensé de contrôle ! qui s'effectuera alors manuellement. Dans certains pays d'ailleurs, une fouille corporelle complète obligatoirement les procédés de détection électroniques.

Consultez également attentivement la rubrique articles prohibés en cabines.

monpopup
TELEPHONE
Interdiction d'usage du téléphone portable

Pour des motifs de sécurité, liés au fonctionnement des systèmes de navigation et de communication de l'avion, il est rigoureusement interdit d'utiliser votre téléphone portable personnel pendant toute la durée du vol.

Téléphoner à bord de certains appareils

Certaines compagnies proposent un service de téléphone à bord de leurs avions. Renseignez-vous lors de votre réservation

TRANSPORTEURS AERIENS DE PASSAGERS AUTORISES ET TRANSPORTEURS AERIENS INTERDITS POUR LA DESSERTE DE LA FRANCE.

Le transport aérien commercial est une activité soumise à autorisation administrative.

La DGAC est chargée de délivrer les autorisations permettant aux transporteurs aériens d'effectuer du trafic commercial au départ et à destination de la France.

Internet: http://www.dgac.fr/html/oservice/liste.htm

VACCINS
Vaccination

Selon la destination, certaines vaccinations sont exigées pour les passagers (y compris pour les animaux). Les vaccins nécessitent parfois plusieurs injections et un délai peut être nécessaire pour acquérir une protection. Soyez prévoyants.

Renseignez-vous auprès de l'Institut Pasteur : 03 20 87 78 00

Lille
Institut Pasteur
1, rue du Professeur Calmette
59000 Lille 03 20 87 79 80
www.pasteur-lille.fr

Votre compagnie aérienne saura également vous renseigner sur les vaccins obligatoires pour votre voyage.

Pour plus d'informations, vous pouvez également consulter :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html
http://www.diplomatie.gouv.fr/fcv

VENTES HORS TAXES

Des ventes hors taxes vous sont proposées dans les boutiques en zone sous douane de l'aéroport, uniquement si vous êtes en partance pour l'étranger (pays tiers à l'Union européenne) ou un territoire d'Outre-mer (TOM). Les vols domestiques, y compris à destination des départements d'Outre-mer (DOM), n'y ouvrent pas droit. Il en va désormais de même pour les vols en partance vers un Etat membre de l'Union européenne.

Pour les franchises quantitatives et en valeur auxquelles vous pouvez prétendre à l'occasion de vos achats hors taxes lors de voyages extra-communautaires, voir rubrique Douanes.

Follow us on Twitter ! L'Aeroport de Lille sur Facebook L'Aeroport de Lille sur Youtube